C’est bon de jeûner ?

Il existe de nombreux régimes, il n’est donc pas toujours facile de connaître tous en détail ou de savoir quels sont leurs avantages et leurs risques. L’une des tendances les plus discutées récemment est le jeûne intermittent, également connu sous le nom de « jeûne intermittent ». Ce type de régime est très populaire parmi les athlètes et pour beaucoup de gens qui veulent perdre du poids, il s’avère être la méthode définitive. Mais qu’est-ce que le jeûne intermittent vraiment ? Comment ça marche ? C’est dangereux de jeûner comme ça ?

Nous analysons les points clés du jeûne intermittent :

A découvrir également : Jenifer Bartoli : poids, taille, IMC, mensurations de la chanteuse

  • Qu’ est-ce que le jeûne intermittent ?
  • Comment cela affecte-t-il le corps ?
  • Est-ce que le jeûne intermittent aide à perdre du poids ?
  • Comment combiner l’exercice avec le jeûne Le jeûne
  • intermittent convient à tout le monde ?
  • Le

  • jeûne et l’aspect social
  • Que faire quand vous avez faim ?
  • jeûne intermittent : 8 conseils pour commencer :

A voir aussi : Selena Gomez : poids, taille, IMC, mensurations de l'actrice chanteuse

Qu’ est-ce que le jeûne intermittent ?

Comme son nom l’indique, le jeûne intermittent est un modèle d’alimentation qui se déroule par cycles, avec des périodes de jeûne et de repas. Strictement parlant n’est pas un régime, mais plutôt un programme de repas. Il ne s’agit pas de penser précisément à ce que vous avez à manger, mais de se concentrer sur quand vous mangez.

Il existe plusieurs méthodes de jeûne intermittent. Les plus populaires sont :

  • Méthode 16/8 : Il est connu sous le nom de méthode « Leangains ». Avec elle, vous pouvez manger pendant 8 heures et vous devez jeûner pendant 16. Autrement dit, la période normale de jeûne comprend le sommeil et quelques heures de plus. Vous pouvez sauter le petit déjeuner, par exemple, et faire le premier repas à midi et continuer à manger jusqu’à 8 heures.
  • Diet 5:2 : L’idée est que pendant deux jours par semaine, vous réduisez l’apport calorique à un maximum de 500-600 calories par jour. Les jours ne sont pas forcés d’être consécutifs. Les cinq autres jours, vous pouvez manger ce que vous voulez.
  • Manger, s’arrêter, manger – ce type de jeûne intermittent alterne les jours de jeûne avec les jours de manger. Vous mangez ce que vous voulez pendant 24 heures, puis prenez une pause repas complète le lendemain. Vous devez répéter ce modèle une ou deux fois par semaine. Les boissons non caloriques (telles que le café seul, le thé non sucré, etc.) sont autorisées.

Comment cela affecte-t-il le corps ?

Le jeûne intermittent fait beaucoup plus que restreindre l’apport calorique. Il change également les hormones du corps afin qu’elles puissent faire un meilleur usage de vos réserves de graisse. Les modifications suivantes se produisent :

  • Le jeûne intermittent améliore la sensibilité à l’insuline, en particulier en combinaison avec l’exercice. Ceci est très important pour les personnes qui ont des problèmes de poids parce Une faible teneur en insuline est liée à une meilleure combustion des graisses.
  • Le contraire est la résistance à l’insuline. Certaines études ont montré que le gain de poids peut interférer avec la capacité de l’insuline à abaisser le taux de sucre dans le sang, ce qui entraîne une augmentation de l’insuline. Cela favorise le stockage des graisses.
  • La sécrétion de l’hormone de croissance augmente, accélérant la synthèse des protéines et rendant la graisse disponible comme source d’énergie. Cela signifie, en un mot, que vous brûlez les graisses et construisez des muscles plus rapidement. C’est pourquoi l’hormone de croissance est prise en grande quantité dans le culturisme comme agent dopant.

En outre, selon des études, le jeûne active l’autophagie, qui élimine les cellules endommagées, contribue à réparer et aide le processus de régénération du corps.

Est-ce que le jeûne intermittent aide à perdre du poids ?

Si vous sautez les repas et créez un déficit calorique, vous allez perdre du poids. Sauf si vous compensez les périodes de jeûne avec des repas pleins de gras et de sucre. Cela peut arriver : ce type de modèle alimentaire ne vous indique pas nécessairement quels repas vous pouvez ou ne pas manger. Certaines études ont montré que le jeûne intermittent (s’il est bien fait) peut être efficace à la fois pour prévenir le diabète de type 2 et réduire les calories. En outre, le corps apprend à traiter la nourriture consommée pendant la période de manger mieux et plus efficacement.

D’ autres études ont montré qu’une combinaison de la méthode 16/8 et de la musculation (à la fois avec son propre poids et son poids) peut réduire plus de graisse que la musculation par elle-même. (1) Cependant, aucun signe de gain musculaire n’a été observé chez les sujets à l’étude.

Remarque  : Ce type de régime n’est pas nécessairement efficace pour les personnes atteintes de diabète ou de stress élevé, ni pour les femmes enceintes ou en période de temps lactation. Rappelez-vous que vous devriez consulter un médecin ou un nutritionniste professionnel avant de changer vos habitudes alimentaires.

Comment combiner l’exercice avec le jeûne

Il y a certains points à considérer si vous voulez combiner le jeûne (comme le jeûne intermittent) avec l’exercice physique :

  1. Si vous essayez de perdre du poids, par exemple, il est très important que le déficit calorique soit modéré et que vous essayez seulement de perdre 0,5 -1% de poids par semaine.
  2. Inclure des séances de force dans votre routine d’entraînement et augmentez l’apport en protéines (représentent 25% ou plus de votre apport énergétique total) pour maintenir la masse musculaire. (2)
  3. En outre, vous devriez vous entraîner juste avant le plus grand repas que vous faites une journée. Si, au contraire, votre intention est de combiner des entraînements de haute intensité avec des périodes de jeûne, nous vous recommandons de le consulter à l’avance avec un médecin ou un spécialiste en nutrition et les questions sportives.

Le jeûne intermittent convient-il à tout le monde ?

Si vous êtes en bonne santé, vous pouvez essayer de jeûner par intermittence en fonction de vos objectifs. Cependant, ce n’est pas conseillé pour certaines personnes.

Les personnes atteintes de l’une de ces conditions devraient éviter le jeûne intermittent :

  • Diabète et autres troubles métaboliques
  • Les maladies cardiovasculaires
  • Cancer

En outre, ce type de jeûne n’est pas approprié pour :

  • Enfants
  • Femmes enceintes
  • Femmes en période d’allaitement
  • Personnes âgées
  • Les gens qui ont eu troubles de
  • l’alimentation

Le jeûne et l’aspect social

Le

jeûne intermittent peut être un bon moyen de perdre du poids, mais avez-vous arrêté de penser à l’aspect social ? Imaginez : des amis vous invitent à un anniversaire. A la table, vous trouverez toutes sortes de nourriture et vos amis servent une ration généreuse. Et vous ? Vous êtes assis à côté et buvez de l’eau ? Et que se passe-t-il si vous vous êtes aussi rencontré pour le dîner ? Si vous voulez bien planifier votre jeûne, vous devez pouvoir profiter du repas avec vos amis et votre famille. Mais en termes généraux, ce genre de modèle ne vous laisse pas beaucoup de liberté pour improviser, alors rappelez-vous de ne pas vous isoler : l’aspect social fait également partie d’une vie saine !

Le jeûne intermittent n’est certainement pas pour tout le monde, mais il peut être une bonne méthode de perte de graisse corporelle. Comme ce n’est pas un style d’alimentation flexible et spontané, si votre style de vie a besoin de cette flexibilité, il est Il est plus recommandé d’essayer d’autres techniques, comme celles qui se concentrent davantage sur les macronutriments, où vous pouvez manger ce que vous voulez tant que vous restez dans les paramètres macronutriments que vous avez marqués vous-même.

Que faire quand vous avez faim ?

Beaucoup de gens qui essaient le jeûne intermittent se plaignent d’attaques de faim, de fatigue et d’envies, ce qui est logique si vous sautez de la nourriture. Mais d’autres disent que la faim disparaît une fois que vous avez passé la phase critique (environ deux jours). Si vous avez très faim entre les deux, vous pouvez essayer de boire du thé vert ou du café pour vous aider à aller au prochain repas.

Jeûne intermittent : 8 conseils pour commencer :

Si vous voulez essayer le jeûne intermittent, vous devriez considérer les conseils suivants :

  1. N’ en faites pas trop avec les proportions de nourriture après avoir jeûné.
  2. Je ne sais pas essayer de faire un bar ouvert après le jeûne : adopter de bonnes habitudes alimentaires en suivant une alimentation saine et équilibrée. Pour ce faire, il est préférable de suivre le mantra de « Mangez de la nourriture réelle ! ». Décidez pour les aliments riches en fibres (fruits, légumes, légumineuses, céréales à grains entiers), protéines de qualité (poisson, soja, œufs, légumineuses) et de bonnes graisses (huiles végétales, noix, graines, avocat).
  3. Buvez beaucoup d’eau ou d’infusions sans sucre. Cet outil peut vous aider à calculer vos besoins en eau.
  4. Ayez de la patience. Vous avez peut-être beaucoup à vous habituer au jeûne comme celui-ci, mais vous pouvez boire des cafés ou des thés non sucrés lorsque vous avez faim.
  5. Faites des séances d’entraînement de force régulièrement et assurez-vous de manger suffisamment de protéines afin de ne pas perdre de masse musculaire.
  6. Rappelez-vous que la nourriture la plus copieuse devrait être après les séances d’entraînement.
  7. Le repos est très important ! Le manque de sommeil peut entraîner un gain de poids. Passez le temps qu’il mérite de se reposer 🙂
  8. Le jeûne intermittent n’est pas conseillé pour tout le monde. Avant de commencer, il devrait consulter un médecin ou un nutritionniste.

En résumé :

Le jeûne intermittent n’est pas pour tout le monde, mais il peut être une bonne méthode pour réduire la graisse corporelle. Vous devriez garder un œil sur les aliments que vous prenez lorsque vous mangez, car vous ne pouvez pas vous remplir de hamburgers, frits et pizzas. Rappelez-vous que le jeûne n’est qu’un outil à faire de temps en temps (et être conscient de ce qui est fait !). Il ne s’agit pas d’arrêter de manger : l’important est de suivre une alimentation saine et équilibrée. Pour plus d’informations sur d’autres types de régimes, vous pouvez consulter cet article dans lequel nous analysons les aspects d’avoir une enquête.

***

devrait être après les séances d’entraînement.

  • Le repos est très important ! Le manque de sommeil peut entraîner un gain de poids. Passez le temps qu’il mérite de se reposer 🙂
  • Le jeûne intermittent n’est pas conseillé pour tout le monde. Avant de commencer, il devrait consulter un médecin ou un nutritionniste.
  • En résumé :

    Le jeûne intermittent n’est pas pour tout le monde, mais il peut être une bonne méthode pour réduire la graisse corporelle. Vous devriez garder un œil sur les aliments que vous prenez lorsque vous mangez, car vous ne pouvez pas vous remplir de hamburgers, frits et pizzas. Rappelez-vous que le jeûne n’est qu’un outil à faire de temps en temps (et être conscient de ce qui est fait !). Il ne s’agit pas d’arrêter de manger : l’important est de suivre une alimentation saine et équilibrée. Pour plus d’informations sur d’autres types de régimes, vous pouvez consulter cet article dans lequel nous analysons les aspects à avoir dans

    Show Buttons
    Hide Buttons