Les effets négatifs du stress

Au-delà du sentiment d’inconfort que vous pouvez ressentir lorsque vous êtes stressé, les conséquences sur la santé ne sont pas négligeables. Le stress quotidien qui dure au fil du temps peut entraîner des problèmes dans le cœur, la dermatologie ou augmenter le risque de maladie chronique.

Lire également : Comment éviter la déprime hivernale ?

Comment le stress fonctionne-t-il sur le corps ?

Le stress est inévitable pour tout le monde. Une véritable réaction naturelle du corps, peut nuire à l’équilibre psychologique et physique.

Face à des événements imprévus ou à des changements majeurs, le stress nous aide à prendre conscience d’un danger qui nous menace. Bien que cette peur soit irrationnelle ou imaginaire, le stress déclenché provoque certaines réactions corporelles qui durent de quelques minutes à plusieurs jours ou semaines :

A découvrir également : Les bienfaits de la marche à pieds

  • Sommeil et troubles du sommeil
  • appétit fatigue
  • irritabilité
  • nervosité
  • contractions musculaires, en particulier dans le cou ou le dos
  • diminution deLibido
  • corruption de mémoire
  • troubles de concentration.

Comment expliquer ces symptômes ?

Le corps est programmé pour réagir de deux façons lorsqu’il est confronté à une situation stressante : se battre ou s’échapper. Cette réponse archaïque s’explique par notre passé préhistorique et par l’environnement hostile dans lequel nous avons évolué pendant des milliers d’années.

Notre système nerveux autonome permet aux hormones de fournir une réponse à court terme en activant. Ceci est indépendant de tout contrôle volontaire. L’adrénaline (produite par la glande surrénale au-dessus des reins) joue un rôle important dans le stress aigu. Vous permet de :

  • réduire le niveau de sucre dans le sang en utilisant l’énergie nécessaire
  • envoyer du sang aux muscles pour être prêt à courir ou à combattre
  • maintenir une attitude d’hypervigilance au moindre stimulus.

Grâce à cette poussée d’adrénaline, lecorps est capable d’augmenter sa force mentale et physique dix fois. Cependant, c’est un état de fonctionnement très coûteux en énergie qui s’épuise à long terme.

Que se passe-t-il en cas de stress chronique ?

Lorsque la situation de stress persiste ou revient fréquemment, l’activation de l’adrénaline est progressivement remplacée par l’activation du cortisol. Cette hormone, également produite par la glande surrénale, dégrade les protéines contenues dans les muscles pour produire l’énergie nécessaire au corps. Cette dégradation se traduit par :

  • a augmenté les niveaux de sucre dans le sang, mais les anchetryglycérides et le cholestérol
  • une diminution de l’efficacité du système immunitaire.

Plus le stress devient important, plus la production de cortisol aggrave l’anxiété, la dépression et peut même nuire à la mémoire et aux compétences d’apprentissage. Cette phase est décrite comme la « phase d’épuisement » lorsquel’organisme est surmonté et les réactions ne sont plus adaptées aux exigences de l’environnement.

Quelles sont les conséquences du stress à long terme ?

Lorsque le stress persiste et qu’aucune mesure n’a été prise pour le réduire quotidiennement, il peut entraîner de vrais problèmes de santé qui dépendent de la prédisposition et de l’histoire de chaque personne.

Bien que le stress ne puisse pas expliquer exclusivement l’apparition d’une maladie, il contribue certainement à :

  • Certains troubles digestifs tels que la cholopathie, la gastrite ou les ulcères gastro-duodénal
  • Certains troubles cardiovasculaires tels que les palpitations, l’hypertension artérielle, l’angine de poitrine ou même l’infarctus du myocarde
  • certaines maladies dermatologiques telles que l’eczéma, le psoriasis, la perte de cheveux ou les démangeaisons
  • certaines infections récurrentes telles que l’herpès par exemple
  • certains troubles gynécologiques tels que le retard ou l’absence de menstruations.

Bien que son rôle dans l’apparition deCertaines tumeurs ne sont pas toujours prouvées, cela peut contribuer à cela, comme avec certaines maladies auto-immunes (fibromyalgie, polyarthrite rhumatoïde…).

Que faire lorsque vous êtes sujette au stress ?

Pour prévenir l’apparition de maladies physiques liées au stress à long terme, il est essentiel de prendre soin de vous-même par une bonne hygiène. Activités de vie et de détente telles que la méditation, le yoga, la sofrologie, l’hypnose…

Dans certains cas, la prescription d’un bêta-bloquant anxiolytique peut être envisagée. Il est moins nocif et plus efficace sur les symptômes physiques que les psychotropes de la famille des benzodiazépines psychotropes qui ont des effets potentiellement négatifs. Il a également l’avantage de ne pas causer de dépendance ou de somnolence.

Auteur : Dr Claire Lewandowski, psychiatre — 01 Marzo2019