Avis sur le CBD : quels sont les bienfaits et effets secondaires

Méta description : Si le CBD est apprécié pour ses propriétés médicinales, son utilisation peut entraîner des effets secondaires indésirables chez les patients.

Pour soigner le mal de tête, le paracétamol a besoin d’une petite dose de substance addictive. Comme cet analgésique très utilisé, plusieurs médicaments ou traitements comportant des quantités de chanvre sont prisés pour leur efficacité ; le CBD est compté parmi tant d’autres. Si les propriétés de ce dernier sont connues et appréciées, n’a-t-elle pas d’effet secondaire ? Nous vous disons tout dans les lignes qui suivent.

A lire aussi : En quoi consiste la chirurgie reconstructive du pied ?

La CBD : qu’est-ce que c’est ?

Le CBD, ou cannabidiol, est une molécule appartenant à la famille des cannabinoïdes. Présent à fort taux dans le cannabis, il est déclaré légal et est apprécié pour ses nombreuses vertus médicinales. Nonobstant le fait que le CBD soit un dérivé du chanvre qui, lui-même, est une plante réputée pour être un stupéfiant, son usage à des fins médicinales n’est pas proscrit. C’est d’ailleurs pour cette raison que plusieurs sites à l’instar de https://cbd-avis.com recommandent et aident à trouver les meilleures huiles CBD existantes.

Cadre légal du CBD

Dans plusieurs pays européens, le CBD est légalisé et ainsi extirpé de la liste des stupéfiants. Toutefois, en France le statut juridique du CBD nage, pour le moins, dans un flou juridique, tant le législateur français est longtemps resté muet sur la question.

A lire également : Quelques conseils pour retarder la calvitie

Mais depuis l’affaire dite de The Pot Compagny, il est devenu beaucoup plus aisé d’affirmer implicitement que l’usage du cannabidiol n’est pas interdit en France. Le fait en effet, pour la Cour de conditionner sa décision à celle de la juridiction européenne serait comme une soumission du droit français au droit européen qui, rappelons-le, n’interdit pas le CBD dès lors que le taux de THC n’excède pas 0,2 %.

En tout état de cause, dans la mesure où on lui connaît des effets utiles, sa légalisation ne saurait tarder. Surtout que l’OMS a retiré le CBD de la liste des produits dopants, parce que considéré comme inoffensif.

Les bienfaits du CBD

L’huile de CBD n’est pas appréciée parce qu’elle est contenue dans un beau flacon, mais plutôt parce qu’elle apporte une certaine satisfaction à ses utilisateurs.

En effet, ses propriétés sont nombreuses et diverses, particulièrement celles antispasmodiques, antipsychotiques, anticonvulsives et neuroprotectrices. Elle est donc utilisée pour :

  • Soulager le stress et l’anxiété ;
  • Rendre le système nerveux plus résistant ;
  • Créer une sensation d’euphorie et de bien-être ;
  • Atténuer les douleurs ;
  • Limiter les effets secondaires de la chimiothérapie que sont les nausées et les douleurs ;
  • Lutter contre les addictions ;
  • Etc.

Compte tenu de son origine, on est en droit de se demander s’il n’a pas d’effets secondaires.

Le CBD a-t-il des effets secondaires ?

Le CBD, un peu comme tous les médicaments, a des effets secondaires. En effet, il est fréquent de noter chez les personnes qui en font emploi, des effets tels que :

  • Les pertes d’appétit ;
  • La migraine ;
  • La diminution de la pression artérielle ;
  • Les troubles de sommeil ;
  • La diarrhée ou la constipation ;
  • Etc.

Show Buttons
Hide Buttons