Comment choisir sa maternité ?

Quand et comment choisir son lieu d’accouchement parmi les nombreuses possibilités : maternités avec ou non, lieu de naissance, plateau technique, accouchement à domicile avec ou sans sage-femme. Découvrez les avantages et les contraintes de chaque choix et les témoignages des mamans.

Une fois que votre test de grossesse est positif, vous devrez penser au choix de votre lieu de naissance. Selon la période de l’année (surtout si vous accouchez en été ou pendant les vacances), il sera sage de s’inscrire rapidement, d’avoir une place dans votre premier choix. Comment faire votre choix sereinement ? Tout d’abord, tout dépendra de l’offre dans votre région, de vos impératifs médicaux possibles et bien sûr de vos envies pour votre livraison. Il est d’usage de penser qu’un accouchement doit nécessairement se faire en maternité. Certains d’entre vous connaissent déjà des alternatives telles que des plateaux techniques ou des maisons de naissance pour lesquelles l’information peut être trouvée relativement facilement. Mais peu de gens savent qu’il est possible de donner naissance à domicile avec surveillance de la grossesse effectuée par une sage-femme qui peut ou non être présente le jour de l’accouchement.

A découvrir également : Pourquoi un bola de grossesse ?

Accouchement dans la maternité

C’ est le lieu d’accouchement le plus souvent choisi. Certaines maternités commencent à offrir des pôles physiologiques ou des salles naturelles à mesure que la demande des futurs parents pour des accouchements physiologiques augmente.

Avantages : Si vous ou votre bébé avez des problèmes de santé, si vous attendez des jumeaux ou si vous avez besoin d’accoucher par césarienne, ce sera le lieu de naissance le plus recommandé pour vous. Néanmoins, si vous voulez un accouchement physiologique, il est toujours possible d’aller dans cette direction, même si votre maternité n’a pas de salle de la nature.

A découvrir également : Les meilleurs conseils pour jeunes mamans

Vous pouvez vous y préparer pendant votre grossesse en choisissant un accompagnement approprié qui vous donnera confiance en vos capacités. Pensez également à votre plan de naissance et partagez-le avec l’équipe avant le jour de l’accouchement.

Dans cas de césarienne, il est également possible d’adoucir votre expérience autant que possible et profiter des premiers moments avec bébé.

Pour moi, c’était finalement une césarienne, mais puisque je me suis beaucoup préparé pour l’idée, que j’avais fait une séance de préparation avec une sage-femme pour m’expliquer minute après minute les étapes d’une césarienne, c’était finalement une césarienne très bien vécue !

Mathilde Pour certaines futures mamans, le côté médical est rassurant et vous fait vous sentir en sécurité. Si c’est votre cas, pas de culpabilité d’avoir ! Il n’y a pas de choix d’accouchement mieux qu’un autre.

Le plus important est d’avoir le choix et de respecter le choix de chacun. J’ai eu deux naissances très médicalisées et c’était mon choix. Je voulais qu’on me dise quoi faire, je devais me diriger. Je ne voulais pas souffrir physiquement parce que gérer mes émotions était déjà beaucoup.

Contraintes :Anna elles diffèrent en fonction de la maternité les hôpitaux et les équipes qui seront présentes le jour de la naissance. Dans l’ensemble, les contraintes qui interfèrent le plus avec les futurs parents :

  • Vous ne savez pas qu’elle sera la sage-femme présente le jour J
  • Certains protocoles sont difficiles à contourner et peuvent aller à l’encontre de ce que vous voulez. Par exemple, s’il est important pour vous de ne pas recevoir d’injection d’ocytocine pour l’administration du placenta, c’est un point qu’il sera difficile de négocier.
  • Souvent, les maternités permettent une seule personne qui vous accompagne
  • Le risque d’interventions est plus grand. Ce dernier point peut être fortement réduit, en fonction de votre préparation, le cocoon que vous allez créer en arrivant à la maternité avec votre partenaire.

Hôpital Baby-Friend

Connaissez-vous l’étiquette « Hôpital amical des bébés » ? C’est un label mettant en évidence les maternités engagées pour une naissance respectueuse. En France, 46 d’entre eux 18 sont dotés d’un service de néonatologie. Ces structures sont conformes aux recommandations de l’OMS : considérer la peau à la peau comme un soin, tout faire pour encourager le lien mère-bébé, respecter les choix des parents. Concrètement, il donne : * Après un congé de naissance d’au moins 1 heure la peau à la peau bébé avec sa maman* Donner aux parents des informations pour faire des choix éclairés* Soutenir l’allaitement maternel * Soins basés sur la disponibilité des bébés* Encourager les parents à écouter le rythme de leur bébé

Accouchement en plateau technique

Vous êtes accompagné le jour de l’accouchement par la sage-femme qui vous a suivi comme accompagnement complet de toute votre grossesse, dans les locaux de la maternité qui leur sont mis à leur disposition. C’est souvent une solution intermédiaire choisie par les couples désireux d’être accompagnés par la même personne tout au long, d’un point de vue physiologique, sans vouloir sauter le terrain de la livraison à domicile.

Avantages : Vous aurez le temps pendant votre grossesse d’établir un lien de confiance avec votre sage-femme. Sur le plateau technique, le partenaire a souvent plus de place pour soutenir son partenaire, à la fois physiquement et moralement.

Cela permet vraiment une approche en douceur de la naissance. Être soutenu le jour de la naissance par la sage-femme qui m’a suivi pendant ma grossesse était très rassurant. Je ne me vois pas faire autrement. Si j’ai un deuxième enfant, je ferai exactement la même chose.

Contraintes :Marion la sage-femme doit cependant se conformer aux protocoles imposés par la maternité.

Mes essentiels pour me préparer à l’accouchementpresses du Chateletbook Le Mois d’Or20,00€Epi-Noperineum dispositif de musculation Delphine Plus132,90€Jolly MamaAssortiment de 8 collations bio Super Mama — Energy20,00€D-Lab x Mum-to-be PartyAfter-Baby Recovery Programme 2 Mois172,00€172,00€00*** 147€ ,00€Offre* *****4mom-to-be PartyeBook Un début serein de mon allaitement€6.95NeoBandskin to Skin Neo Vert Amande Vert/Nacre€29,90Baby NacreCheveux d’allaitement naturel coquilles29,90€

mome-à-être Partyebook Mon Récupération post-césarienne 13,95€ Choisir une maison de naissance

Vous bénéficiez d’un soutien complet de votre grossesse par une seule ou un nombre limité de sages-femmes. Le jour de l’accouchement, vous serez pris en charge par ces mêmes sages-femmes dans les locaux de la maison natale. Ce sont des habitants qui veulent être accueillants, confortables, apaisants. Puisque l’accouchement est effectué par une sage-femme, il n’y a aucune possibilité de recours à la péridurale, sauf le transfert à la maternité.

Avantages : Vous serez dans votre cocoon, comme si vous étiez à la maison et vous ne pouvez rentrer chez vous que quelques heures après l’accouchement.

J’ ai eu la chance d’accoucher dans une maison de naissance et je dis chance parce que j’ai eu une naissance de rêve. Un suivi par une sage-femme unique, le respect, l’écoute et la bienveillance caractérisent ces lieux. Je le suis pour 100%.

Contraintes :Claire Le principe est de permettre l’accouchement physiologique, donc seulement soi-disant les grossesses à faible risque peuvent être suivies.

Accouchement accompagné à la maison

L’ AAD (Accompagné Delivery at Home) est un accouchement physiologique, non médicalisé, respectant votre rythme et celui de votre bébé. Votre accompagnement débutera au début de votre grossesse et se poursuivra jusqu’à la suite de la couche. Au moindre doute ou souci, votre sage-femme vous transférera à la maternité. Donc, cette pratique est l’une des plus sûres en termes de santé et de récupération pour vous et votre enfant.

Même si vous êtes libre de choisir où, comment et avec qui vous voulez donner naissance et accueillir votre enfant, il est très probable que vous essuyez les remarques et les malentendus sur votre choix.

Il est fondamental que ce désir devienne un projet de couple, ou si vous êtes une future mère célibataire, vous avez à vos côtés une personne de soutien. Vous pouvez trouver votre sage-femme à travers l’association professionnelle de l’accouchement accompagné à la maison. Il y a aussi un Groupe Facebook où les futures et les jeunes mamans échangent des contacts et des informations utiles.

Avantages : la majorité des femmes qui ont connu plusieurs naissances, dont une à la maison, sont unanimes et témoignent du confort, de la complicité avec leur partenaire, le sentiment d’être une actrice à part entière de son accouchement. Des études montrent également que la récupération post-partum est plus facile.

Travaillez dans ma baignoire pour ma première livraison à domicile, et dans la piscine pour ma deuxième livraison à domicile. Mon bébé est né dans l’eau et portait sa poche. Honnêtement, c’était une naissance merveilleuse, très douce. L’eau atténue grandement la douleur des contractions et de l’effort de poussée !

Contraintes :Laure Selon votre région, il peut être difficile de trouver une sage-femme pratiquant l’AAD. Vos antécédents médicaux peuvent également avoir des contre-indications. Notez que si vous avez eu une césarienne et que vous préparez un AVAC (faible accouchement après césarienne), certaines sages-femmes accepteront de vous accompagner à à la maison, d’autres ne seront pas.

Accouchement sans assistance

L’ ANA appelé accouchement gratuit ou naissance familiale suit le même accompagnement que pour l’accouchement à domicile, sauf que votre sage-femme ne sera pas présente au moment de l’accouchement.

Certaines femmes l’ont fait par mépris, parce que leur sage-femme n’était plus disponible, d’autres instinctivement l’ont fait comme si elle était elle-même évidente et qu’il n’y avait pas d’autre option. Si vous souhaitez en savoir plus, nous vous invitons à écouter l’épisode 5 du podcast Divines où Marion témoigne de sa livraison sans surveillance à domicile.

Comme vous pouvez le voir, plusieurs choix existent, chacun avec ses avantages et ses contraintes. Ce choix est intime et personnel, il peut évoluer pendant votre grossesse mais aussi d’une grossesse à l’autre. Le seul conseil immuable que nous pouvons vous donner est de choisir l’endroit où vous vous sentez le plus en sécurité. Si cela n’est pas possible, alors pensez à tout ce que vous pouvez mettre en place pour apporter la sécurité, le bien-être, à l’endroit où vous ira.

Crédit photo : @birth_day_geboortefotografie

Lisez aussi  :

  • Accouchement dans l’eau
  • Episiotomie : comment l’éviter et préparer votre périnée pour l’accouchement ?
  • Une césarienne bienveillante, est-ce possible ?

Show Buttons
Hide Buttons