Comment lutter contre la nycturie ?

Plus de la moitié des femmes et plus d’un tiers des hommes se levent la nuit pour uriner. La nuit est la cause la plus fréquente d’interruption du sommeil, qui n’est pas sans conséquence négative sur la qualité de vie, l’état émotionnel et l’estime de soi. La nocturie est généralement causée par des maladies fréquentes telles que l’incontinence, les infections urinaires ou l’élargissement bénin de la prostate.

Quelles autres causes de la nocturie ?

  • Nocturie affecte souvent les personnes anxieuses, anxieuses et insomniaques qui sont incapables de fermer les yeux du tout la nuit. Il est généralement aggravé par le stress, les pensées négatives et l’ovulation.
  • Nocturia peut être due à la consommation de grandes quantités de boissons ou de médicaments diurétiques à la fin de la journée. Elle fait également partie de la procession des petites affections de la grossesse.
  • Nocturie peut être liée au vieillissement de la vessie et donc à la moindre capacité de la vessie (la quantité d’urine dans la vessie lorsque le besoin d’uriner se pose).
  • Nocturie peut se produire lorsque le muscle lisse de la vessie (détrusor) se contracte involontairement tandis que la vessie n’est pas encore pleine. C’est l’hyperactivité de la vessie, qui s’accompagne souvent d’un écoulement involontaire d’urine.
  • Nocturie peut être causée par l’inhibition de la sécrétion de l’hormone antidiurétique (vasopressine), dont le rôle est d’éviter une trop grande fuite de liquide dans la vessie. L’alcool est l’inhibiteur le plus puissant de la vasopressine. Une grande consommation de boissons alcoolisées le soir augmente le volume d’urine, entraînant des mictions nocturnes fréquentes.
  • Enfin, la nocturie touche souvent les personnes souffrant d’insuffisance cardiaque congestive, de diabète, d’insuffisance hépatique et de cancer de la vessie ou de la prostate.

Vous voulez uriner la nuit trop souvent, que faire ?

Voici une liste des solutions à nickturia que vous pouvez rapidement mettre en place pour vous aider :

A lire aussi : Pourquoi recourir à la chirurgie esthétique ?

  • Consulter un urologue pour établir un diagnostic précis et le traitement conventionnel de la nycturie à laquelle vous pouvez avantageusement ajouter des suppléments nutritionnels. En particulier, vous pouvez vérifier les causes et les conséquences de ce trouble sur leur site.
  • N’essayez pas de réduire votre consommation de liquide pour aller aux toilettes moins souvent, car l’hydratation est essentielle pour une bonne santé. Évitez de boire tard le soir et d’absorber un volume considérable de boissons à la fois.
  • Si vous souffrez d’envie insupportable d’uriner, n’essayez pas de vous retenir, les spasmes urinaires sont si énergiques que l’urine sera expulsée de votre corps d’une manière complètement incontrôlable.
  • Renforcez votre vessie. Les exercices de Kegel renforcent les muscles pelviens qui soutiennent la vessie. Grâce au renforcement de ce groupe musculaire, l’urètre se ferme correctement et retient l’urine à l’intérieur de la vessie, ce qui contribue au contrôle de la nycturie.

Qu’en est-il des suppléments nutritionnels ?

Les compléments nutritionnels sont une excellente aide dans le traitement naturel contre la nocturie. Mais il est important de définir votre état avant de faire quoi que ce soit et n’hésitez pas à consulter votre urologue si vous n’êtes pas sûr de vous-même.

Pour les femmes anxieuses et insomniaques :

GABA La prise d’acide gamma aminé butyrique (GABA) améliore la nycturie chez les femmes grâce à une augmentation de la capacité de la vessie. C’est-à-dire qu’il détend le muscle lisse de la vessie, lui permettant de remplir correctement. Le réduit les contractions involontaires de la vessie, calme l’anxiété associée à la nécessité irrépressible d’uriner et améliore considérablement la qualité du sommeil. Souffrez de dire que la prise de GABA entraîne une diminution notable de la tension émotionnelle, une réduction de la fréquence des attaques de panique et à plus long terme par un véritable effet analgésique !

A découvrir également : Qu'est-ce que la pensée Heidegger ?

Pour les hommes souffrant d’hypertrophie bénigne de la prostate :

Prendre l’extrait de racine d’ortie contribue à la régression de la prostate volumineuse qui comprime l’urètre. Son apport réduit gonflement, diminue l’inflammation et permet à la vessie de se vider complètement, améliorant considérablement la nocturie chez l’homme. L’extrait de racine d’ortie réduit la fréquence de la miction nocturne. Cette action serait similaire à celle d’un médicament classique du type « inhibiteur de la 5-alpha réductase » (finastéride, avodart, dutastéride), mais sans aucun effet indésirable (impuissance, éjaculation anormale, dysfonctions érectiles) sur l’activité sexuelle. Il suffit de dire que l’extrait de racine d’ortie « rend » l’hormone sexuelle mâle (testostérone) plus active pour une nette amélioration de la libido masculine !

3.5 / 5 ( 24 votes )

Show Buttons
Hide Buttons