Complémentaire hospitalisation seule : que couvre cette garantie ?

Complémentaire hospitalisation seule : que couvre cette garantie ?

Un séjour dans un hôpital peut très vite devenir contraignant sur le plan financier. On ne prévoit pas tomber malade et encore moins se retrouver hospitaliser. Bien que cela reste de l’ordre de l’imprévu, il vaut mieux jouir d’une couverture santé bien efficace pour les cas de maladie et/ou d’accident. Il est vrai que la Sécurité Sociale couvre l’hospitalisation, mais malheureusement, certaines prestations encore de nos jours ne sont pas remboursées par cette dernière, d’où l’intérêt de souscrire à une complémentaire santé, notamment, la complémentaire hospitalisation seule. Que couvre précisément cette garantie ?

La complémentaire hospitalisation seule : qu’est-ce que c’est ?

La complémentaire hospitalisation seule encore appelée mutuelle hospitalisation seule, est une assurance santé incluant des garanties uniquement pour un cas d’hospitalisation. Ici, les taux de remboursements sont bien plus élevés que dans le cas d’une mutuelle santé classique à visée hospitalisation. Découvrez cette mutuelle hospitalisation et facilitez-vous la vie.

A lire en complément : Comment calmer une inflammation des gencives ?

Qui est concerné par la mutuelle hospitalisation seule ?

Dans une entreprise, tous les salariés ayant souscrit à une mutuelle d’entreprise obligatoire et qui trouvent que la garantie hospitalisation offerte par la mutuelle n’est pas satisfaisante, peuvent bénéficier de la garantie hospitalisation seule. Le salarié a le droit de souscrire à une deuxième mutuelle individuelle outre le contrat collectif proposé par l’entreprise. Cette mutuelle concerne également les personnes à la retraite, les seniors, les étudiants, et même les personnes au chômage.

Quelles dépenses fait-on lors d’une hospitalisation ?

Lorsqu’on se retrouve hospitalisé suite à un accident ou une maladie grave, les dépenses dans ces cas-là peuvent très vite augmenter. Une journée d’hospitalisation comprend le forfait hospitalier journalier, la chambre particulière et les dépassements d’honoraires. Le forfait hospitalier avec un coût de 20 euros par jour, n’est pas pris en charge par la Sécurité Sociale. Les dépassements d’honoraires sont demandés par les praticiens tels que les chirurgiens, les anesthésistes. Ici, les tarifs coûtent facilement deux fois le prix du tarif conventionnel de la Sécurité Sociale.

A lire également : Quand consulter pour une entorse ?

Le coût moyen de la chambre particulière qui est de 60 euros n’est pas remboursé par la mutuelle santé classique. Il y a aussi les frais de confort ou services annexes comme le téléphone, la télévision, Internet qui ne sont pas pris en charge par la mutuelle santé classique. De fait, plus on met du temps à l’hôpital, plus la facture grossit et peut très facilement devenir une source d’étranglement pour le patient. 

Que couvre l’Assurance maladie classique ?

L’Assurance maladie classique couvre 80 % des dépenses d’hospitalisation, que vous soyez interné dans une clinique conventionnée ou dans un hôpital public. Elle rembourse donc les soins en partie et ceci concerne, 65 % des transports en véhicule médicalisés effectués avant ou juste après l’hospitalisation ; 70 % de la consultation faite par l’anesthésiste, ainsi que 
60 % des sessions de rééducation. Il reste alors 20 % non remboursés par la Sécurité Sociale et qui sont à la charge du patient. Pour pouvoir rembourser ces 20 %, souscrire à une mutuelle hospitalisation seule peut être bien utile. Vous faites facilement face aux imprévus en cas d’hospitalisation et payez les coûts relatifs aux postes essentiels, car elle vous offre une couverture santé très intéressante.

Que prend en compte la garantie hospitalisation seule ?

L’assurance-maladie classique ne couvre pas 20 % des frais d’hospitalisation, ces 20 % devant être payé par le patient. Ils représentent, le forfait hospitalier, les dépassements d’honoraires médicaux des médecins et spécialistes, le ticket modérateur, les frais de confort ou services annexes et bien d’autres encore. Ce sont ces 20 % qui parfois avoisinent les quelques milliers d’euros, qui sont pris en charge par la complémentaire hospitalisation seule. Les soins dentaires et optiques, les consultations médicales ne sont pas inclus dans cette mutuelle.

Show Buttons
Hide Buttons